montbleu finance / Nos convictions

Richemont lance une OPA sur Yoox Net-A-Porter

Ce matin, Richemont a lancé une OPA sur Yoox Net-A-Porter (YNAP) à un prix de 38€ par action, soit avec une prime de 26% par rapport au derniers cours de clôture. La maison suisse devra débourser 2,8Md€ pour acquérir la plateforme e-commerce de prêt-à-porter de luxe. L’opération bénéficie du soutien du conseil d’administration de Yoox Net-A-Porter, dont le CEO, Federico Marchetti, va apporter ses titres (5,7% du capital) à la proposition de Richemont. Il continuera  de diriger la société dont le siège restera en Italie. Cette offre sera suive d’un retrait de la cote d’YNAP à Milan.
Cette annonce intervient après la levée, par le groupe italien, des clauses de l’accord de 2015 qui empêchaient le rachat d’une participation sous certaines conditions. En effet, cette même année, l’italien Yoox avait acquis Net-A-Porter, alors filiale de Richemont, dans le cadre d’une transaction qui réservait au groupe suisse 48,9% du nouvel ensemble et 25% des droits de vote.
 
Le président de Richemont, Johann Rupert, a déclaré que Yoox Net-A-Porter devra opérer, au sein du groupe, comme une activité séparée, assurant qu’elle restera une plateforme neutre et hautement attractive pour les autres marques de luxe. Il compte également renforcer la position de l’entreprise italienne dans l’e-commerce de luxe, y compris en pénétrant de nouveaux marchés et en renforçant l’offre produit.
Par la même occasion, il est certain que le groupe va s’appuyer sur le savoir-faire de YNAP afin d’accélérer sa transformation digitale, un des axes majeurs de sa nouvelle stratégie de développement. En effet, dorénavant, les grandes maisons de luxe doivent intégrer le digital dans leur communication et dans le développement des marques, pour répondre efficacement à la demande des millenials qui bousculent les habitudes de consommation des biens personnels de luxe.
 
Enfin, ces dernières années, le secteur de l’horlogerie et, dans une moindre mesure, celui de la joaillerie ont cumulé des revers de fortune du fait de la lutte contre la corruption en Chine, la révolution des parapluies à Hong-Kong ou encore les attentats en Europe. En 2017, le secteur s’est redressé et les ventes du groupe de luxe genevois ont retrouvé de l’élan.
En outre, le renforcement dans l’e-commerce pourra permettre à Richemont de surmonter plus facilement ces différentes crises et, par la même occasion, stimuler le chiffre d’affaires de ses marques, dont certaines figurent déjà sur l’un des sites internet de Yoox Net-A-Porter. C’est le cas de Cartier, Jaeger-LeCoultre, Baume & Mercier, ou encore Panerai.
Par ailleurs, YNAP évolue sur une très bonne dynamique depuis plusieurs années. La société italienne a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires en hausse de 11,8% sur un an à 2,1Md€, tandis que la croissance organique s’est pour sa part inscrite à 16,9%.
 
Notre fonds montbleu Étoiles profite de cette opération, puisque la valeur ,qui représente 2,31% du portefeuille au 19 janvier, voit son cours prendre 25% suite à cette annonce. Richemont, également présent dans le fonds, devrait, quant à lui, bénéficier d’une dynamique de croissance grâce à l’expertise acquise par YNAP dans le digital.
 
 
Sophie Fournet, Gérant
Vladimir Panier
 

Les commentaires correspondent à l’opinion de l’auteur au 22/01/2018 et sont susceptibles d’évoluer en fonction des conditions de marché et d’autres événements. Ce document est fourni à titre d’information uniquement et ne constitue pas une recommandation d’achat ou de vente. Il a été établi sur la base d'informations et comporte une part de jugement subjectif. Nous attirons votre attention sur le fait que les informations contenues dans ce document peuvent n’être que partielles. Toute reproduction partielle ou totale des informations ou du document est soumise à une autorisation préalable de montbleu finance.