Frais d'intermédiation

COMPTE RENDU RELATIF AUX FRAIS D'INTERMÉDIATION
POUR L'EXERCICE 2015
 
 
Les frais d’intermédiation ayant représenté pour l’exercice 2015 un montant supérieur à 500 000 euros, montbleu finance porte à votre connaissance les conditions dans lesquelles elle a eu recours à des services d’aide à la décision d’investissement et d’exécution d’ordres, conformément aux dispositions de l’article 314-82 du Règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).
 
Les frais d’intermédiation sont les frais, toutes taxes comprises, perçus directement ou indirectement par les tiers qui fournissent :
  • Le service de réception et de transmission d’ordres, et le service d’exécution d’ordres pour le compte de tiers ;
  • Les services d’aide à la décision d’investissement et d’exécution d’ordres.
 
montbleu finance a recours à des services de recherche externes afin de l’aider dans l’identification des meilleures opportunités d’investissement pour sa gestion. Ces services comprennent notamment les travaux d’analyse financière, l’organisation de rencontres avec le management de sociétés cotées et la mise en relation de nos gérants avec d’autres spécialistes.
 
La clé de répartition constatée pour les transactions au cours de l’exercice 2015 entre les frais d’exécution et les frais correspondant aux services d’aide à la décision d’investissement et d’exécution d’ordres, est la suivante :
  • Les frais d’intermédiation relatifs aux services d’aide à la décision et d’exécution d’ordres (ou services de recherche) ont représenté 55% du volume total des frais payés aux courtiers sélectionnés par montbleu finance.
  • Les frais d’intermédiation relatifs au service de réception et de transmission et au service d’exécution d’ordres ont représenté 45% du volume total des frais payés aux courtiers.
 
Le périmètre retenu est celui des instruments financiers "Actions" détenus par les OPCVM de classification AMF "Actions" ou "Diversifié" et les mandats de gestion individuelle.
 
S’agissant des autres instruments financiers, aucun frais d’intermédiation n’a été facturé aux OPCVM et aux portefeuilles gérés sous mandat par montbleu finance.
 
Sur la totalité des frais d’intermédiation supportés lors de l’exercice 2015, les frais correspondant aux services d’aide à la décision d’investissement et d’exécution d’ordres n’ont pas fait l’objet de reversement à des tiers dans le cadre d’accords de commission partagée (article 314-81 du Règlement général de l’AMF).