Politique de sélection des intermédaires

POLITIQUE DE SÉLECTION DES INTERMÉDIAIRES

 

Conformément à la réglementation en vigueur issue de la transposition de la Directive concernant les Marchés d’Instruments Financiers (Directive MIF), montbleu finance a instauré et mis en place, dans le cadre de son activité de gestion de ses mandats et de ses OPCVM, une politique et des procédures de sélection des intermédiaires financiers.

Cette politique de sélection doit permettre d’atteindre raisonnablement la meilleure qualité d’exécution et de traitement des ordres transmis par montbleu finance pour le compte de ses clients.
Les ordres sur les valeurs mobilières doivent donc être transmis à des intermédiaires sélectionnés qui seront en mesure d’obtenir le meilleur résultat en tenant compte notamment des critères ci-dessous :

  • le coût des instruments financiers traités,
  • la liquidité du marché et prix des instruments négociés,
  • la spécialisation géographique et sectorielle des intermédiaires,
  • l'ancienneté de la société d’intermédiation (historique des analyses et de la connaissance des valeurs),
  • la qualité des interlocuteurs et des études ainsi que de la communication,
  • la fiabilité des traitements administratifs (réponses d’ordres, règlement livraison,etc.).

Pour les ordres sur les OPCVM, tant ceux de la société que ceux du dépositaire ou de nos partenaires, la notion attachée au meilleur résultat possible se limitera à l’exécution des opérations de souscription et de rachat en lien avec les règlements et les prospectus des fonds.

montbleu finance, pour ses clients sous mandat, a retenu un seul intermédiaire, le CM-CIC Market Solutions, pour la qualité des outils permettant un routage électronique des ordres avec des critères de rapidité d’exécution et de coûts qui permet de maintenir un caractère attractif en termes de tarifs.

montbleu finance effectue des contrôles réguliers sur l’efficacité de sa politique de meilleure sélection de ses intermédiaires et examine annuellement la liste de ses intermédiaires.