Accédez à vos comptes

Touax : Un redressement sur les rails et une foncière « verte » qui a de l’avenir !

Le 11 septembre dernier, le spécialiste des matériels de transport présentait ses résultats semestriels pour l’année 2019. Le recentrage stratégique opéré fin 2017 sur la location longue durée de matériels de transport et la mise en place d’un programme d’amélioration continue ont permis de développer une nouvelle organisation. Les chiffres semestriels du 1er semestre ont confirmé le cap pris par le management :

Amélioration de la rentabilité :

  • Ebitda : +25% à 16 m€
  • Résultat Opérationnel courant : +31% à 5.5 m€

On note cependant que le résultat financier s’élève à -6.6 m€ au 30 Juin 2019 contre -4.5 m€ 1 an auparavant et ce, pour deux raisons :

  • Hausse de l’endettement provenant d’un nouveau financement et de l’augmentation du taux d’intérêt sur l’obligation Perpetuel. A ce titre, le management a confirmé qu’un remboursement s’opérera dans les prochaines semaines et mois qui viennent.
  • Le résultat financier intègre une perte de change exceptionnelle de 1,2 million d’euros sur des prêts intragroupe en dollars qui n’a pas été compensée par une couverture du risque de change réalisée avec Monex Europe Markets Limited, un courtier anglais agréé et réglementé par la FCA au Royaume-Uni. Un litige avec Monex Europe Markets Ltd concernant cette couverture est en cours.

Si nous retraitons cette charge exceptionnelle ainsi que le coût de l’endettement de l’obligation perpétuelle qui devrait être remboursée prochainement, le résultat net ressort quasiment à l’équilibre.

Dans un contexte de poursuite des tensions sino-américaines et des perspectives de croissance mondiale en berne, Touax confirme donc avec ses résultats sa capacité à générer de la croissance sur des marchés porteurs. En effet, l’augmentation du trafic de marchandises devrait croître de 30% rien qu’en Europe d’ici 2030.  Il est important de rappeler que les transports consomment 19% du mix global et le pétrole représente 92% du marché. Or dans un contexte de transition énergétique, si l’on observe la répartition par moyen de transport du fret et émissions de CO2 associées, on s’aperçoit que c’est le train et les voies navigables qui en émettent le moins mais qu’ils ne représentent que 9% et 3% du Mix Transport contre 13% et 75% pour la mer et la route.

Le développement du transport ferroviaire entre la Chine et l’Europe s’inscrit dans le programme de la nouvelle route de la soie « One Belt, One Road ». L’opérateur multimodal Hupac, un client de Touax propose sa route Landbridge China, un réseau ferré permettant de relier la Chine à l’Europe en 14 jours de transport contre 50 jours par voie maritime ; tout en diminuant considérablement les émissions en CO2 !

Source: Hupac

La Commission Européenne a récemment proposé pour le futur budget européen post-2020, une enveloppe financière de plus de 1000 milliards d’euros sur 7 ans dédiée au développement des transports verts. Les dirigeants de plusieurs entreprises européennes de fret ferroviaire ont adopté le programme « 30by2030, Rail Freight strategy to boost modal shift » afin que le fret ferroviaire représente 30% du volume de marchandises en 2030. Nous rappelons qu’au 30 Juin 2019, l’EBITDA de l’activité wagon de fret représente 63% de l’EBITDA du groupe Touax. Par ailleurs, on notera que les récents programmes d’investissements (Flux opérationnels de 4.1 m€ au 30 Juin 2019 vs 10.4 m€ au 30 Juin 2018) ne sont pas encore intégrés dans l’EBITDA. Il existe toujours une période de latence entre le moment ou l’investissement est réalisé et l’arrivée des premiers cash flows dû au temps nécessaire pour fabriquer les wagons, les réceptionner et les affréter. D’après le management ces derniers devraient être comptabilisés dans l’EBITDA fin 2019, début 2020. La structure de couts fixes étant identique, chaque nouvel investissement ajoutera des points de marge supplémentaires à l’EBITDA.

Autre point intéressant, le graphique ci-dessous illustre que la part du parc wagon détenus par des loueurs progresse en Europe. Celle-ci est de 25% en 2019 contre 20% en 2017. A titre de comparaison, les loueurs représentent 57% du marché aux Etats Unis, autant dire que la marge de progression reste significative. Cette dynamique est portée par la libéralisation du fret ferroviaire en Europe et la volonté croissante d’externalisation des grands clients.

Source : Présentation GATX Company Overview

Dernier élément intéressant du dossier, l’action Touax au 08 octobre 2019 cote au cours de 4.90€ alors que l’actif net réévalué par action s’établit à 12.71€ au 31 décembre 2018. Par ailleurs, nous soulignons la résistance du titre notamment lors de la journée du 09 octobre où le CAC 40 cédait plus de 3%, Touax n’a pas bronché. L’investissement requiert de la patience. Au cours actuel, malgré le fait que le marché ait l’habitude d’appliquer une décote aux sociétés en commandite par actions, nous pensons que le dossier a de l’avenir et que le retournement est en marche !

 

Bastien Commet

Analyste Financier.



Laisser un commentaire